La 2e prise de sang et les labos…

En pleine nuit, je me suis souvenue d’un détail qui pourrait avoir toute son importance concernant ma 2e prise de sang….. vous savez, cette prise de sang sensée me rassurer (ou pas) sur l’évolution normal de mon petit taux de Hcg ….?

Et bien il faut savoir que sur Paris, les labos sont (pour la plupart) fermés le samedi après midi…

J’ai donc contacté le labo à coté de chez moi pour leur demander si je pourrai avoir mon résultat avant leur fermeture pour l’ensemble du week end si je me présentais à la 1ere heure…. Et bien non.

J’ai pris mon mal en patience, j’ai attendu que le secrétariat de mon centre de PMA soit ouvert et je leur ai demandé comment faire dans cette situation…..

La réponse qui tue:

 » il n’y a pas de labo ouvert le samedi après midi à ma connaissance…ben vous pouvez attendre lundi, je ne vois pas où est le problème…. »

La PMA rend dingue hystérique donc j’ai bien failli me transformer en dragon…

mais je me suis dit que j’allais trouver une solution et j’ai commencé à appeler tous les labos… 1 par 1… en entendant tout le temps la même réponse….  » ah non, on est fermés le samedi après midi donc vous ne pourrez pas avoir vos résultats demain.. mais venez aujourd’hui sinon…. » ben oui, c’est sur… et me voilà partie à expliquer en une phrase polie à chaque interlocuteur que « non, je dois faire cette prise de sang tous les 2 jours et je l’ai faite hier donc… patati patata… »

Jusqu’à ce que je trouve LE labo qui m’écoute et me dise

« ok, si vous êtes là à l’ouverture demain matin vous devriez avoir votre résultat pour 13h…pensez à me redire que c’est urgent »

Ce labo est à coté du Parc Monceau (pour les parisiennes parmi vous, ça peut être utile 😉 et j’y serai à l’ouverture demain matin.. aucun doute….

Pfffffff……………………………. je ne peux pas encore garantir d’être sortie de cette enième prise de tête mais au moins, j’ai l’espoir d’avoir une réponse demain……..

1ere prise de sang….

Incroyable.

Le résultat est positif… avec un taux à 48,9 Ui qui est le même que celui d’une copinaute (la Quête du +) qui a récemment publié…

wouaou. Je suis séchée… j’ai parcouru le chemin depuis le labo en apesanteur…. autoguidée…. les yeux collés sur le papier…  Heureuse…… mais suspendue aux deux prochaines prises de sang (samedi et lundi) qui devront nous montrer l’évolution de cette ….. grossesse !!!!!!! oh bordel….. je viens de l’écrire….!!! Grossesse….

Je suis sans voix….. mais je voulais tout de suite le partager avec vous toutes !!!!!

La preuve en images:

premier résultat pds 13062013

Je vous remercie toutes de votre présence aujourd’hui….. vous savez que ce résultat n’est que le 1er…. auquel je m’accroche comme une brute et qui va devoir augmenter…. encore pas mal d’épisodes devant nous……. Je ne veux pas focaliser sur le fait que le taux est « petit »…. je ne veux pas me faire peur…. et je veux réussir à attendre samedi puis lundi pour vérifier que ce taux se conforte.. se développe….

Oui, j’avoue… j’ai encore la trouille…

D Day

Voilà.

On vient de me piquer le bras gauche et je suis rentrée me poser…… les résultats doivent être disponibles vers 15h.

Je rentre donc poser mes nausées (à nouveau démarrées vers 5h20 ce matin, à l’heure à laquelle dorénavant, je dois aller vider ma vessie) et mon corps qui semble plus lourd malgré le fait (objectif) que j’ai du diviser par 2 chacun de mes repas depuis presque 1 semaine…. aucun appétit, quelques dégoûts faciles bref, la nourriture a perdu (pour le moment) son attrait pour moi…..

Voilà.

Si tous ces signes sont liés à un début de grossesse, je suis prête à vivre avec et même plus pendant les 9 prochains mois….

S’ils ne sont que le résultat du taux improbable d’hormones auquel le protocole FIV nous soumet, et bien ça sera parti d’ici quelques jours puisque le traitement s’arrêtera dès résultat négatif identifié. Comme quoi…. une mauvaise nouvelle peut en cacher une bonne.

Notre agenda pour les jours qui vont suivre est établi (copains, expo etc..) mais … je ne vois pas de « jour après » pour le moment, je suis coincée, cristallisée sur le jour d’aujourd’hui. Tout ce qui se rapporte à un moment ultérieur à cette prise de sang et à ses résultats me semble flou, lointain et fragile.

Pas d’avenir, juste le temps présent qui ne sait pas encore quelle direction il va prendre……

Voilà.

Je vais me reposer et laisser le temps glisser sur moi jusqu’à ce que je puisse refaire le chemin vers mon labo et récupérer mes résultats…..

à tout à l’heure !

 

J14… H-24.

Demain nous saurons.

Je commence à me demander si mon état nauséeux n’est pas du au stress de toute cette attente finalement ;)….. Nan, je blague…. Tous les autres signes sont là accompagnés d’un petit nouveau depuis mardi matin…. Les douleurs aux ovaires (surtout la droite). J’ai beau savoir que « google c’est le maaaaaal » lorsque l’on attend la prise de sang et que l’on « écoute » son corps, je suis devenue incollable sur les effets/signes/symptômes des différentes hormones et notamment la progestérone.

Bon, trêve de blagounette…

C’est le moment pour moi de lâcher prise…… tout ce qui était en notre pouvoir et en notre désir a été mis en oeuvre…..de nombreux moments passés à méditer, penser à ce futur BB et lui adresser tout l’amour du monde …

Bref. Il est temps d’honorer la sagesse du paysan (cf. Les histoires qui font du bien) et de se placer trankillou en situation d’équilibriste des émotions car d’ici 24 heures nous prendront un chemin, quel qu’il soit et nous devrons unir nos forces pour accueillir ce qui nous sera donné, quelle que soit la situation qui se présentera:

– Accueillir le résultat positif avec gratitude, plénitude et rassembler notre amour et notre énergie pour continuer ce chemin qui se poursuivra et se verra complété de quelques autres étapes bien stressantes (les autres dosages, la 1ère écho et les éventuels nouveaux examens à faire)…. je lisais le billet de Boule de Mousse cet après midi et je considérerai que j’ai de la chance…..je serai une Pmette « passée dans l’autre camp » mais je pense aussi que je serai une copine de route pour toutes celles que je lis et qui poursuivent leur traversée… nous savons à quel point le soutien est important et apprécié dans ces périodes là…. moi la 1ere.

– Accueillir le résultat négatif avec le plus de sérénité possible puis rassembler notre amour et notre énergie pour se projeter (après quelques larmes, quelques cris intérieurs et quelques effondrements en mode pudiques) vers la prochaine tentative…. prendre rdv avec notre gynéco au plus vite et envisager l’avenir… non pas comme une course en avant mais comme un élan à (re)trouver pour s’y jeter à nouveau coeur/corps et âme.

La journée de demain sera inconditionnellement placée sous le signe de l’accueil …… et demain….

 

J12, mon corps me parle…. oui mais…..

J’ai pas mal hésité à publier cet article parce que:

– des dizaines existent déjà sur le sujet des « symptômes grossesse post transfert » (oui, j’avoue, j’ai fait des tas de recherches même si, dans notre situation « Google, c’est le maaaaal » comme dirait Titpouce ;))

– en +, on sait bien à quel point notre mental nous joue des tours lorsque l’on désire si fort  que le miracle arrive

– et surtout, la progestérone que je m’offre deux fois par jour par ovules interposés peut produire aussi la plupart des symptômes dont on parle toutes à cette étape là de la « couvade »….. (j’ai des images de poules qui me viennent à chaque fois, c’est affreux…. je déteste les poules…)

Pourtant, et c’est ce qui m’a fait pencher vers « ok, je le publie », j’ai relus hier plusieurs blogs de la toile sur ce sujet et, bizarrement… ça m’a aidé de lire les expériences de chacune, différentes, à cette étape là malgré le risque de « faux signes dits sympathiques » dus au traitement de cheval qui est le nôtre….

Beaucoup d’entre vous le savent; cette étape est hyper angoissante : on touche à l’issue de la tentative n°x, au summum de notre état de stress et d’espoir et, en même temps, on s’approche du pont d’orgue du paradoxe de la PMA: tout est possible et tout peut s’écrouler.

On est figées en mode pensée focalisée/centrée sur une seul sujet, face à une forêt de

 

au moment où on a plus que jamais besoin que dame nature choisisse……………….

 

Et bien sur… on doit juste attendre….. encore…………………………… C’est pas comme si on attendait depuis des années pour certains et au minium des mois …..

Ok, soyons un peu zen, pour moi, il s’agit d’attendre encore 3 jours…. je sais bien que, dans l’absolu « allez…ça va passer vite… » ou bien « il FAUT que tu pense à autre chose » … Je sais bien tout ça…. mais pendant ce temps là, malgré tout, je psychote sur les réactions de mon corps, les changements qui me frappent, les signaux plus discrets………la PMA aiguise les sens alors que les grossesses « naturelles » traversent la plupart du temps cette période là en toute transparence….. C’est d’ailleurs, au passage, le seul vrai point positif de la PMA selon moi…. c’est que l’on participe et on connait parfaitement chaque étape, aujour près, de la conception de notre (nos) BB….. Pour le coup, le terme « faire un enfant » s’applique parfaitement aux couples en PMA…. Oh que oui, ils font un enfant de A à Z……

En bref et pour rejoindre le thème de ce billet, je viens de rejoindre le (grand) club des filles qui ont fait la check list de leurs « signes » et, comme chacune, je vais les partager avec vous…. Vous noterez à la lecture que je n’ose pas dire « symptômes » tellement la possibilité d’un échec et la déception/tristesse qui l’accompagneront restent totalement envisageables/présents…

Allez zou ! on y va pour la chek list de grand dinde de la PMA que je suis ;)…..

Et ça a commencé dès le retour maison post transfert….si, si, je sais que c’est impossible mais tout a commencé mardi dernier… Un joli blasto venait de m’être transféré et nous rentrons à la maison avec l’Hôm…. émus à en pleurer……

Il va nous chercher à manger chez Rose, il choisit la salade que je mange tout le temps sans souci (salade de carottes rappées aux graines + carrot cake à se taper le Q par terre tellement je l’aime….. assez proche du menu d’un lapin non?)….. et là…. je ne peux pas avaler une seule cuillère de ma salade. Je suis littéralement et à 100% dégoûtée. Je ne déconne pas. J’en ai le bide retourné rien qu’à la sentir et je ne peux pas la toucher.

Bon….. passons là dessus…. c’était juste le début… je devais être un peu perturbée/bouleversée/fatiguée …

Pendant tout le reste de la journée  on est toujours dans les heures qui suivent le transfert),  j’ai eue la sensation continue de « sentir » mon bas ventre « travailler »…. toute la journée qui s’en ai suivie… si, si…

La nuit, au moment d’aller me coucher, de drôles/bizarres sensations dans le haut de la cuisse gauche, à l’endroit où l’artère balance le sang…. ça ressemblait à un afflux sanguin plus dense, plus volumineux et que j’ai ressenti régulièrement jusqu’au lendemain et les jours suivants. Si j’étais proche de mes règles, j’aurai pensé que ce signe était leur annonce mais là, on était à 10/12 jours de la date prévue pour les règles donc….. non, ça n’est  pas ça…très souvent dans la journée, je ressens ma circulation sanguine bizarre, qui tire dans mes jambes et dans l’aine… la première nuit, cela m’a même un peu géné pour m’endormir.

Cela introduit parfaitement mes quatrièmes et cinquièmes « signes », les plus pénibles… le sommeil interrompu/de mauvaise qualité et l’envie beaucoup plus fréquente d’uriner… alors le jour, ça va encore, si ce n’est que je me fais l’effet d’une mamie qui n’a plus aucune capacité à gérer sa vessie et qui doit aller uriner trois à quatre fois plus souvent que d’habitude des quantités totalement ridicules accompagnées de ce sentiment de ne pas avoir terminé…. Le problème c’est que ça me réveille aussi la nuit depuis maintenant 6 jours.. ça a commencé à J7… et que je n’arrive pas à me rendormir… autant vous dire que j’ai des cernes de folie….. et que je suis crevée la journée…. Super…. en même temps, la progestérone a un effet sédatif donc….

Le 6e signe est la baisse d’appétit… et chez moi, c’est un signe inédit parce que je suis gourmande, j’adore manger et que la norme c’est plutôt de me transformer en dragon si je dois sauter un repas…. là….. depuis le transfert… ben j’ai pas faim…. rien ne me fait envie (à part la glace au lait d’amandes…. complètement frappée la fille). Les repas se succèdent sans que je ressente de faim particulière et, lorsque je mange, je divise mes portions habituelles par 2…. sans me forcer, au contraire… on se rapproche du signe de la nausée.. on en reparlera plus bas….

Le 7e truc bizarre concerne mes seins. Je m’étais habituée à ce qu’ils soient un peu douloureux, essentiellement les tétons depuis la dernière semaine de stim donc je savais que je ne devrais pas trop psychoter sur ce point….. par contre, je les trouve un chouia plus gros, plus lourds (et ça c’est mon signe préféré, celles qui me connaissent le savent 😉 ) et ils sont un peu plus douloureux sur l’ensemble de leur surface….

Le 8e signe, ce sont les boutons... ça aussi (et comme bon nombre des signes que je viens déjà d’évoquer), on peur le mettre sur la liste des effets secondaires traitement FIV et progestérone…. mais franchement, c’est le signe que j’aime le moins…. Je n’ai quasiment pas eu d’acné pendant l’adolescence, j’aimerai ne pas passer la fin de ma 39e année avec des spots partout….. ok, on en est à quelques uns mais ça suffit pour me miner… petite nature que je suis…

à J11 hier matin, j’avais toujours cette très régulière envie d’uriner qui me réveillait la nuit mais en pire car depuis hier matin, un fond nauséeux a fait don apparition, m’empêche de me rendormir et augmente la baisse d’appétit….

So here we are….. à J12….. avec une liste de folie d’effets secondaires qui permettent de rêver et qui, en même temps, sont presque tous sur la liste des effets liés à notre niveau d’hormones dans le corps et notamment à la progestérone…..

C’est vraiment le point d’orgue de l’épreuve de la PMA car en plus, vous psychotez (comme je le fais) sur l’ensemble de ces réactions physiques, presque heureuse alors qu’il est tellement probable que ça ne soit pas lié à une grossesse qui démarre….. Punaise…… la PMA, c’est une épreuve autant physique que psychologique que l’on traverse en se transformant soit même, en devenant plus forte et plus zen pour supporter les hauts et bas réguliers… Je n’aurai pas été aussi cool sans votre soutien et la présence de toute cette belle communauté qui prend soin des siens……. Merci 🙂

J9…. suite de la couvade et infos labo :)

Bon….. je ferai un article spécial « les symptômes de la couvade, grossesse ou abus de progestérone? » dans le week-end mais pour l’heure, je voulais surtout partager avec vous les news en différé du labo.

Previously dans FIV(s) à Paris:

Ponction = 5 ovocytes (ah bon ? c’est tout ?…. sur 15 follicules ?….)

Appel du Labo à J2 « On a 4 ovocytes fécondés, on les tente tous à J5″ ………… »ah bon ???…. 4/5 …. ben merde, c’est super !! »

Appel du labo mardi, à J5 « on a 4 embryons à J5 donc on fait le transfert aujourd’hui » ……….. « Yes !!!!! allez on y va ? dis ? on y va ? »

Pendant le transfert, l’infirmière nous avait dit que au final, nous serions peut être 4 blastos à J5 car le dernier, dont elle ne parlait plus, semblait se battre pour rejoindre les autres à leur stade de développement…..

L’épisode du jour:

Je suis actuellement à J9.

J’attendais depuis mercredi des infos du Labo. Pourquoi j’attendais ? parce que je suis sage et que je fais (la plupart du temps) ce que l’on me dit….  l’infirmière m’ayant dit pendant le transfert « on vous appellera pour vous donner des informations concernant les 3 ou 4 autres embryons », ben du coup j’ai attendu…. et attendu… et finis par appeler hier midi.

N’y tenant plus, j’appelle et l’infirmière me dit que « pour les surnuméraires, c’est à vous d’appeler pour avoir des infos »…. « Ah ? bon ? mais on m’a dit que….. bon, whatever…. et alors, que s’est-il passé depuis le transfert avec les embryons restant ? »

« Vous allez recevoir un contrat concernant la congélation/vitrification; les 4 blastos sont désormais conservés »……. « Yes ! 4 blastos gentiment déposés et conservés sur la banquise 😉 !!!! »

banquise1

Donc on est en mode plutôt hyper fiers et rassurés….. le back up existe et ça va nous aider à progresser et positiviser s’il devait y avoir une mauvaise nouvelle lors de la prise de sang de jeudi…… pas de protocole de fou ni de ponction si la décongélation/dévitrification se déroule bien…. pfffuuuuu, ça c’est de la bonne nouvelle….

Je ne joue pas aux jeux de hasard mais là, avec ce carton plein (5 / 5), je devrai peut être y penser 😉

Mon état d’esprit cet après midi après le transfert

Une photo sans légende peut représenter des situations, des idées, des émotions très différentes…. et le noir et blanc aide à effacer la barrière de l’unité de temps… ça se passe maintenant ? il y a 10 ans ? demain ? En France ? dans une clinique au fin fond de la Floride ? tout est possible mais….. la vérité vraie c’est que j’ai fait cette photo au moment où le gynéco allait nous rejoindre dans la salle de transfert où nous étions installés l’Hôm et moi ce midi….

Elle pourrait représenter l’un des clichés de notre album de mariage….. un tissu blanc qui pourrait être une robe… à coté de ces deux mains qui s’unissent …ok, les plus observateurs distinguent le flacon de Bétadine et les compresses en arrière plan… elle pourrait avoir été prise lors d’une maladie, l’Hôm à mon chevet, tentant de soulager ma douleur et ma peine…ah, là pour le coup, la Bétadine et les compresses …. elle a été prise au moment où le premier des 4 embryons développés en blastos a rejoint mon utérus…. qui, je l’espère de tout mon cœur, sera son havre de paix et de douceur pour les prochains mois…. et comme toutes les autres situations possibles évoquées juste au dessus, c’est une photo de l’amour, de l’espoir et de la force que ce sentiment apporte à un couple et de tout ce qu’il est alors en mesure de réaliser.

Vous savez tous et toutes de quoi je parle… vous y êtes plongés jusqu’au cou 🙂 et vous avez toutes et tous cette formidable arme qui va vous propulser, comme nous, au milieu des étoiles…. les mêmes étoiles que celles que j’ai vu dans les yeux de mon Hôm lors de ce magic transfert….

Transfert !!!

On y est !

Le labo vient de m’appeler:

Ouf….. pour le moment, tout va bien….On a 4 blastos, peut être 5 mais ils sont encore en train d’évaluer le 5e, ils m’ont appelé dès le démarrage de leur journée.

Un blasto à J5, ça ressemble à ça:

Blasto J5

Mon transfert a lieu ce matin à 11h15 et je verrai sur place les précisions concernant leur qualité, le nombre que l’on va transférer etc…etc….

Je suis à J5 DPO donc à J20 de mon dernier cycle, c’est le jour idéal pour un transfert car l’endomètre est normalement au top et le blasto est à la veille d’éclore et de démarrer sa nidation… J’ai hâte d’avoir les détails de toute cette étape….!

Allez, un ou deux spasfons histoire de détendre environnement immédiat du transfert et .. c’est parti !!!!!!!!!

Merci de tous vos commentaires et soutiens, j’ai l’impression d’aller à ce rdv accompagnée de toute une équipe 😉

Totally flippée …

Nom de dieu…. Je connais bien cette sensation ….. La sidération, l’angoisse, la trouille qui bascule en anticipation anxieuse…. Bref tout ce que je sais expliquer, ce en quoi j’aime aider les autres est en train de me cueillir, de m’emporter dans un rouleau comme une bonne vague de l’Atlantique …. Vous savez, quand vous êtes en mode tambour de machine à laver dans une vague que vous n’avez pas pu éviter ? Ben voilà, c’est ce dans quoi je me débat…. C’est très intérieur, peu visible à l’extérieur mais bien présent, puissant et capable de me faire perdre mon sang froid assez bien géré jusque là…..

Pour celles et ceux qui ont lu le livre, j’adore la photo de couverture donc la voici partagée avec vous tous …. Une belle expression de nos peurs qui remontent en vagues puissantes et se lisent dans nos yeux….. La vulnérabilité de l’instant saisie et immortalisée….

Demain, l’appel sera sans appel….. Les 5 embryons ont ils tenu ? Sont ils dorénavant de beaux blastos ? Sont ils déjà évanouis dans les limbes ? Tout est possible…… Je veux continuer à consacrer mon énergie à croire….. Et on saura très rapidement ce qu’il en est….. Promis, j’écris tout ça dans la foulée …. Come what may.