Un conte de Noël

15 jours sans écrire…… 15 jours de presque silence sur la blogosphère ….tout ce silence pourquoi ?
Un mélange de gène, de peur panique et d’attente…… On passe son temps à attendre en Pma, cela ne m’a jamais empêché d’écrire….mais je ne connaissais pas la gêne que j’ai ressentie que je ressent au point de me clouer la plume…..
Nous partageons sur le net depuis des mois voire des années pour certaines, nos espoirs, nos essais et souvent, nos échecs.
Au milieu de ces moments de douleurs, de traitements et de peurs, certaines d’entre nous sortent de la galère et montent dans un train dans lequel on les regardent filer droit vers cette contrée qui reste encore si lointaine pour nous….
A chaque fois que cette merveille est arrivée ces derniers mois, je l’avoue, j’ai ressenti un ensemble d’émotions paradoxales alliant la rage et l’immense bonheur ….. La rage qui noue nos tripes parce que nous ne sommes pas dans ce train….toujours pas, comme exclues du rêve, du monde par certains aspects….la tristesse d’être jetée par le contrôleur à chaque tentative …. mais très très rapidement derrière ce sentiment que l’on rejette nous même et que l’on aimerait ne jamais avoir ressenti, apparaît la joie et le bonheur que l’on veut transmettre à cette pmette qui avance vers notre objectif à toutes et qui, par cette percée pleine d’espoir nous invite à y croire encore plus, à toucher du bout des doigts ce bonheur après lequel on court…..
Je lis tous les articles de mes pmettes pionnières que sont Biscote, Marinette, plume, boule de mousse et d’autres que j’oublie….. J’ai lus les billets de tit´pouce jusqu’à ce moment tragique il y a quelques semaines…… à trois mois de grossesse…… Et j’apprenais quasiment au même moment que notre FIV 2 se transformait en +++
Mon immense bonheur de l’instant, ce soir du réveillon du 24 décembre a tout de suite été raisonné par cette émotion si perfide…. La peur.
J’allais attendre la 2ème prise de sang pour en parler, pour peut être avoir le droit au bonheur….. Et celle ci est arrivée, pas tout à fait dans la norme alors le bonheur allait être repoussé encore de deux jours……..et ce samedi 28 décembre nous a permis d’exploser de joie avec nos très proches et vous toutes….. Le taux était bon et je montais enfin dans le train……
J’ai baigné toute la journée dans un bonheur chaud, moelleux et j’étais enceinte….. Dans les yeux de l’Hom, de ma grande puce de 14 ans et dorénavant dans ceux de ma belle famille réunie ce jour là pour fêter Noël et la fin de cette année 2013… Mes beaux parents découvraient alors toute notre histoire, nous leur avions épargnés ces années d’essais et ces attentes interminables, ils découvraient juste le bonheur de ces prises de sang qui nous disaient que le rêve avait bien débuté..
Une journée magnifique suivie de plusieurs autres angoissantes à scruter les symptômes qui allaient et venaient pour finalement s’installer à partir de la semaine dernière. En cinquième semaine, douleurs aux seins et nausées plusieurs fois par jour….. Il ne m’en fallait pas moins pour commencer à y croire…. Mais l’angoisse de la 1ère échographie planait et je ne voulais pas encore vous en parler tant que ce moment là n’était pas passé …
Cette première écho à eue lieu ce matin, à la 6e semaine et nous avons enfin pu voir notre rêve de BB et son cœur clignoter au creux de moi…… C’est donc bien réel, nous avons donc le droit de nous projeter un tout petit peu plus loin…… L’angoisse est moins permanente mais la gène est toujours là car je sais que ce billet va faire souffrir tout en apportant de la joie et de l’espoir…… Et je n’aime pas du tout l’idée de faire du mal, c’est pour cela que je n’ai pas pu écrire au jour le jour ce qu’il se passait….. L’une de mes amies est en parcours FIV et va démarrer sa 3ème FIV en février.
Samedi soir, je l’avais invitée avec son mari qui est un très bon ami, à notre crémaillère (car au passage, nous avons déménagé entre temps…)….
Je leur ai annoncé mon début de grossesse en priorité, à l’écart de tous… Très émue et effroyablement mal à l’aise…. Et à eux deux, ils ont vécu les émotions paradoxales dont je parlai plus haut….. La femme m’a tout de suite prise dans ses bras émue aux larmes et lui est resté muet…. J’ai pris de leurs nouvelles aujourd’hui et il n’a pas le moral….. Je m’en veux mais je ne peux pas porter une charge émotionnelle qui n’est pas la mienne et à laquelle je ne peux rien changer…… Cela fait partie de leur chemin comme cela a fait partie du mien auparavant….. J’ai compris qu’il était nécessaire d’accepter que vous me maudissiez quelques instants et je le comprends….. J’espère juste vous voir revenir quelques instants plus tard heureuses pour nous et pleines d’un espoir renouvelé……..
Je vous bise très très fort….. Je ne suis qu’au début de ma route….. J’espère que vous serez là pour la suite……

20140113-190400.jpg

Dans le train…..

Nous venons de récupérer le résultat de la 3ème prise de sang……. 720 Ui……. Plus que doublé cette fois ci…… Nous venons de monter dans le train…….. Scotchés à notre feuille de résultats…. Abasourdis et trop heureux………..
Je sais que les jours qui vont s’avancer me réservent encore des épreuves, des doutes, des frayeurs………
Je sais aussi que je dois profiter de cette journée de bonheur après laquelle nous courrons depuis des années.
Je pense que ce taux est aussi du en partie à chacune de vos pensées, de vos prières et de vos moments de soutien (et j’en ai eu besoin ces dernières heures……)
Je vous remercie milles fois…….. Je ne sais pas comment je serai arrivée jusqu’à là sans vous, sans déconner.

Allez…….3,2,1, se détendre………….

Finalement….

Appel du labo ce matin à 9h:
Dr Bio: « Alors vous devez venir pour votre transfert à 11h »
Moi: « Ah, super, et combien reste t’il d’embryons ce matin (J3) ? »
Dr Bio: « venez à 11h et on expliquera tout, vous aurez même droit à une photo »
………
Pour qui elle me prend Dr Bio ??? Une enfant à qui on doit donner une sucette après son rdv chez le médecin ?…….
……….
Et puis c’est quoi cette conversation flippante ?
« Venez et on vous expliquera tout « …..Vous l’aurez compris, vous commencez à me connaître, les 2 prochaines heures allaient me permettre de me convaincre du scénario catastrophe: il n’y en a plus qu’un.

Et j’avais beau me répéter tel un mantra:

j’étais quand même bien persuadée que le pire était (encore) devant moi….

Arrivés avec l’Hom au centre de PMA mon 1er réflexe est de chercher ma copine de ponction dans la salle d’attente…. Pas là… Mael, si tu me lis, donne des nouvelles, je pense à toi…
On s’annonce aux infirmières, on se pose et on fait ce que l’on fait le mieux (surtout le +) en PMA, on attend.

L’infirmière vient nous chercher et nous installe dans la 1ere pièce d’examen/transfert … La seule que l’on n’avait pas encore investie de nos parties (hautement médicalisées) de jambes en l’air.
« Chic, ça y est chéri, je crois qu’on les as toutes visitées les pièces pour les transferts…. »
L’infirmière m’explique tout bien comme si c’était ma première fois, très pro, très « processus Qualité ».
Je m’installe en respectant leurs consignes, comme d’hab: « gardez le haut enlevez le bas, couvrez vous avec l’alèse, les biologistes et le Dr arrivent dans quelques minutes. »
Bordal…. Les minutes durent des heures……. Finalement et je suis super contente, c’est le Dr L, chef du service de PMA, qui entre avec la gentille assistante de Dr Bio….
Ça n’est pas le Dr blagueur habituel qui va me faire mon transfert, c’est le grand chef…. je ne sais toujours rien à ce moment là mais déjà, c’est mieux….
Et ils nous expliquent:
« Nous allons vous transférer 2 embryons J3 à 8 cellules, le troisième doit rester en culture au labo… On ne sait pas encore s’il va tenir le coup, on pourra vous dire ça lundi. »
Moi:  » mais il y en avait un très beau et deux autres moins bien…. Je ne comprends pas… »
Dr L:« ça arrive souvent au passage du J3; les embryons passent alors un stade où c’est leur propre matériel génétique qui doit leur permettre d’avancer et on en perd beaucoup à cette étape là…. Le votre n’est pas encore perdu mais sa belle croissance du début s’est ralentie donc on en saura plus lundi, s’il tient jusqu’à J5 et donc à ce moment là, il pourra être vitrifié »

Finalement, c’est donc un transfert double de J3 et c’est ce que l’on souhaitait, les blastos n’ayant rien donné pour nous….
Le transfert est fait, en douceur et avec beaucoup d’attentions de la part de Dr L…
Je suis contente.
La déception et la tristesse/rage sont derrière nous, place à l’espoir…..

Nous restons quelques instants avec Dr L à échanger sur le retard français comparé à son voisin espagnol par exemple ou (pire encore) américain…. Il reste discuter avec nous, aucune condescendance, une vraie passion pour ce qu’il fait et beaucoup de lucidité sur le retard exponentiel de la france dans le domaine de la PMA.
Cet échange m’a permis de rester allongée une petite vingtaine de minutes….l’infirmière repasse nous donner les ordonnances pour les prises de sang dont la 1ère est à faire……. Le 24 décembre….. (à votre avis, on a demandé quoi pour Noël ?)

 

Elle nous donne ensuite l’ordonnance pour réaliser l’écho du 1er mois de grossesse si les trois prises de sang successives sont dans les normes…. Je me mords la lèvre pour ne pas lui dire « oh, écoutez, gardez la celle ci, on n’est jamais allés aussi loin…. » mais je retiens mon humour à deux balles et je prends tous les papiers Maintenant c’est retour maison…

Après un repas avec l’hom et un repos de milieu de journée, je file chez l’acupuncteur qui me barde d’aiguilles pour à peu près tout ce qui peut aider la nidation de ces deux embryons( diminuer la contractilité de mon utérus, lâcher prise face à l’attente qui démarre etc.)

Il m’a demandé de rester au chaud, bien zen jusqu’à mardi…. je n’ai que deux trois trucs à faire d’ici là, on va y aller tout doux…

Il est adorable « ne portez pas, ne toussez pas! »

Avant de le quitter, je lu parle de changer de centre et on convient que je contacte de sa part le Dr C de la Muette pour aller le rencontrer au plus tôt… Et voilà, Je rentre maintenant tout doucement et je vais démarrer ma phase « couvade » trankillou…..

Je vous bise toutes et tous très fort….

Je ne ressortirai de mon mutisme qu’au moment des résultats ou pour commenter vos billets….. à très vite !

 

En direct du labo de la vie

Appel de Dr Bio à l’instant;
Il reste toujours 3 embryons et on a parlé « stratégie ».
Elle m’explique très gentiment que deux des trois sont beaucoup moins réguliers que le 1er qui est très beau.
Elle me dit qu’elle ne pense pas en conserver par vitrification et me demande si un transfert frais de 2 n’est pas trop pour nous….
Je lui dit que les blastos n’ont pas donné grand chose sur moi et que l’on en a discuté avec l’Hom: on souhaite un transfert double frais à J3 donc … Demain !
Elle m’a dit qu’elle préférait attendre de voir comment ils évoluaient demain matin et elle me rappelle pour que l’on se décide……
Ok, à demain matin Dr Bio…..

20131212-101203.jpg
Et nous voilà repartis en mode attente…. 2 mns d’action pour 23h58 d’attente/jour….. C’est ça la PMA…..
Alors je ne vous cache pas que depuis hier et l’annonce de notre nombre d’embryons, je suis très déçue et très triste….. J’ai beaucoup dormi hier pour éviter de penser, de pleurer….
Après en avoir longtemps parlé hier soir avec l’Hom et avoir pris ma dose de câlins, la nuit a fait son œuvre et ce matin, je suis beaucoup plus dans l’acceptation….

20131212-102602.jpg
Du coup, je suis prête à faire ce transfert sans aucun embryon vitrifié, no back up…..
Je changerai de centre de PMA si une FIV 3 doit être réalisée…. Mon super acupuncteur m’a parlé d’un Dr de la Muette vers qui il pensait nous adresser si besoin….Cette FIV 2, si elle n’aboutit pas, aura été trop décevante et je suis persuadée de pouvoir faire mieux….
Pour le moment, gardons nos forces et nos espoirs sur ces embryons et voyons ce que Dame nature nous a réservé…..
À demain pour la suite des aventures en direct du labo de la vie….

Les FIV se suivent et ne se ressemblent pas

Appel du labo il y a 15 mns:
Sur les 6 ovules, seuls 3 sont à cette heure ci fécondés……
Wouaou…… Heureusement que je n’ai pas trop souffert sinon j’aurai encore plus la rage…..
Reste à voir combien d’embryons sont victorieux des jours prochains…..
La vache….. Je sens que la FIV 3 n’est pas si loin……
Je sais bien ce que vous allez me dire…. et c’est ce que je dirai à n’importe quelle Pmette dans la même situation : « attends de voir ce que donnent ces 3 embryons, ce sont peut être eux qui vont devenir de formidables BB….  » et vous auriez raison.
Mais la rage et la déception sont pour le moment prédominants ….
Je rêvais de futurs doubles transferts et je n’en ferai, au mieux, qu’un seul……
Alors je vais après avoir digéré ça faire ce que je conseillerai à toute Pmette : garder tout l’espoir possible pour ces embryons, croire plus fort que ma rage à la suite de cette FIV…..

20131211-133659.jpg

The P(onction) day, part 2

Trop de trucs à raconter après cette 2ème ponction !!!:)
Déjà, avant de monter au bloc, grosse discussion avec Pmette 2 qui est arrivée dans la chambre quelques instants après moi.
Elle va faire sa deuxième ponction aussi et en local pour la 2ème fois.
Elle appréhende un peu mais elle est super sympa et on rigole bien 😉
Le brancardier arrive: c’est pour moi 🙂
On descend pour remonter au bloc au 3ème étage…. On rigole bien tous les deux et je fais des blagues sur le parcours semé d’obstacles….
Arrivée dans la salle où toutes les personnes attendant leur interventions sont installées, je suis présentée à la très jeune infirmière en troisième année qui me demande si elle peut s’entraîner me faire la perfusion….. Oh le stress…. Une élève va me piquer et son superviseur lui fout la pression…. Je la sens stresser à bloc…. et je sens que je vais jongler…..
Finalement, en dehors du temps qu’elle met à installer tout le matos et le sang que j’y perds, tout se passe assez bien et je tente de la rassurer…. Le métier va rentrer au fur et mesure….. Elle sourit…
L’infirmier qui la supervise chante un vieux tube de Wham, c’est mon nouveau meilleur ami….;)
Puis les infirmières du bloc viennent se présenter à moi et on part pour le bloc…. La pression monte et je me répète la phrase clé de mon cd de méditation/auto hypnose « 3,2,1, se détendre….. »
Installée sur la table d’intervention, on me sangle les chevilles, on me pose les bras en croix et l’anesthésiste me pose le
masque à oxygène…. Et c’est parti. Dans les vapes….
J’ai le sentiment de me réveiller à peine 5 mns plus tard, super lucide: ma première question est : « alors ? Combien ? »
« Entre 5 et 6 madame »…..
« Super…. Vous avez bien bossé, merci beaucoup…. » (je suis en mode coach de personnel hospitalier aujourd’hui)
Retour dans la salle de réveil, bien réveillée, on prend ma tension, mon rythme cardiaque et on me remonte dans la chambre…. Et voilà.
L’Hom est là, presque surpris de me voir revenir aussi vite.
Je ne lui dit rien sur le résultat…..

20131210-115117.jpg

L’infirmière arrive, reprend ma tension, je vais vachement mieux que la première fois, presque aucune douleur et surtout, je me sens super bien, opérationnelle….
Elle me montre l’intérieur de sa main sur laquelle elle a écrit le résultat: 6 ovules

20131210-115516.jpg

Oulala que je suis contente….. C’est pas l’Amérique mais franchement, je suis rassurée et c’est un de plus que la première fois donc….. pour le moment je vais juste kiffer !
J’attends que l’anesthésiste passe pour valider ma sortie et retour home pour se poser avec l’Hom ……. Avant d’avoir des infos demain après-midi sur les éventuels embryons qui sauront se frayer un chemin vers la vie !!!!
Je vous bises toutes et tous pour votre soutien et vos pensées dés ce matin tôt…..

The P(onction) day (part 1)

Bon…… La méditation m’a posée quelques heures hier soir mais j’ai passé une nuit de M….
Je pense avoir (mal) dormi trois quatre heures….
Résultat, je suis presque euphorique ce matin (c’est la trouille combinée à la fatigue, cocktail euphorisant) !
Pas de petit dej pour ma pomme…. À jeun depuis minuit….. Ça c’est un des moments les plus durs pour moi…. pas de petit dej….. Ouais, je sais, j’ai vraiment des problèmes de riche ce matin 😉
Nous partons, l’Hom, la fille et moi dans le même métro à 7h35…. La fille va au collège à trois stations de mon centre de PMA.
Arrivés pile à l’heure du rdv, nous sommes les premiers accueillis et installés dans la chambre double: une autre Pmette devrait donc me rejoindre dans cette folle matinée.

20131210-082531.jpg

Ma douche à la betadine faite, je m’installe dans mon lit, sage, en mode « bonne élève » qui attend son tour….. Même pas (trop) peur…..

Les réponses précises au monitoring pendant la stimulation

Un post rapide pour partager avec vous toutes ce lien vers le site Natesens qui apporte plein de réponses et d’informations concernant le monitoring pendant la stimulation en FIV.

http://www.natisens.com/Articles/Fecondation_in_vitro/Monitorage_ovulation/Echographie_monitoring.html

Je vous laisse avec ça, je vais me poser et écouter mes follicules grandir 😉

Sinon, et ce rdv avec Dr D ?….

Oulala comme je suis déçue….

Déçue,déçue,déçue,déçue…..

Rappelez vous… dans ma longue liste de « voilà tout ce que j’ai à faire pour la suite de nos tentatives en PMA« , il y avait la case « rencontre avec le peut être prochain Super Gynéco du peut être prochain super centre de PMA public vachement bien placé dans le palmarès de l’express »….

Cette rencontre a eue lieu vendredi 22.11.

Arrivés dans la salle d’attente de son cabinet en privé, nous constatons que les couples sont nombreux dans la salle pour un même horaire de rdv…. bien, bien, bien….. commençons par accepter le retard pris par le super Dr D…. ça sera un bon début… Finalement on est reçus après la petite demi heure de retard escomptée.

Comment dire….. cet entretien m’a laissé un sentiment de colère mêlé à de la frustration. Nous étions face à Dr D qui a parcouru dans le plus grand silence notre super parapheur vachement bien rangé (perfectionniste la fille..) après nous avoir demandé en mode mitraillette de répondre à plein de questions formulées sous forme d’élipse…. il ne doit pas avoir le temps de faire des phrases… ça lui demande trop d’efforts et il a l’air tellement blasé que l’élipse, le mono mot semble bien lui convenir.. Est ce que ça convient à celui qui se trouve face à lui ? Je pense qu’il est à des milliers d’années lumières de se poser ce type de questions. La communication n’est pas son fort, un point c’est tout.

Son bilan nous concernant est simple:

Madame, vous répondez plutot très bien. Bon, je ne comprends pas que votre stimulation n’ait pas été plus fortement dosée sur la FIV1; Malgré cela, vous avez un taux hors norme de transformation ovules > embryons > blastos alors que vous avez (quand même) 40 ans…

Bon, les transferts auraient dus être faits par deux embryons à chaque fois, ils ont été trop prudents mais sinon, tout est normal.

Monsieur votre OATS est contourné par la prise en charge IMSI donc tout est bon.

Madame, si vous étes en échec à cette deuxième FIV, envisagez peut être de faire une biopsie de votre endomètre. Ça n’est pas indiqué pour le moment car finalement, vous n’avez pas beaucoup d’essais derrière vous (gloups, ces trois essais/échecs font assez mal quand même, je vous remercie…). Mais cela pourrait apporter des réponses en cas de nouvel échec.

Et là… silence.

Tout le monde se regarde, il nous regarde, je le regarde, il me regarde et ne dit rien.

Je trouve ça marrant les silences. Mais au bout de quelques secondes, je lui explique que nous envisageons de peut être changer de centre de PMA si une FIV 3 est nécessaire.

Il ne dit rien.

Je lui dit que nous avons pensé à Cochin et il nous dit que selon lui et vu le facteur « temps » qui est le plus important dans notre situation (puisque j’ai déjà 40 ans….), Cochin n’est absolument pas une bonne idée car tout va prendre 2 fois plus de temps qu’ailleurs.

Et il ne dit rien.

Je suis déjà assez atterrée à ce moment là depuis plusieurs minutes de son absence totale de conseil et d’intérêt pour notre dossier.

Je lui dit alors que si la FIV 3 est nécessaire, nous changerons peut être de centre pour un autre centre privé et pourquoi pas celui dans lequel il intervient en parallèle de Cochin.

« Oui, pourquoi pas. Vous prendrez alors rdv à ce moment là. »

End of the story….. Rien, nada, niente, nothing ne sort de son visage impassible.

On le règle, on reprend notre carte vitale, on se lève et « au revoir ».

Alors soyons clairs.

Je ne cherche pas un nouvel ami. Je vais bien de ce coté là, merci.

Mais je ne m’attendais pas à rencontrer un ponte de la fertilité qui soit aussi absent, lointain et froid. Je suis naïve, je le sais (ça doit faire mon charme et préserver le peu de jeunesse qu’il me reste…). Mais je ne parviens pas à me résoudre à ce constat affligeant: ces médecins qui œuvrent pour la vie sont tout froids, tout pas vivants…..  franchement, si ce métier vous fait tirer la gueule, faites autre chose j’ai envie de vous dire……

Ce que ce rdv m’aura (malgré tout) appris:

– une biopsie pourra donner des éléments si d’autres échecs se succèdent (ma gynéco m’avait dit la même chose donc à suivre si la FIV 2 n’est pas couronnée de succès)

– Je ne dois pas aller à Cochin… trop long, trop usine, notre dossier s’y perdra dans les limbes et nous n’avons pas le temps pour ça (d’ailleurs, qui l’a réellement?)

– Je ne suis pas convaincue par le personnage mais si je décide de changer après la FIV 2, je pense malgré tout aller vers lui sur son centre privé…. au moins, je saurai à quoi m’attendre.

– il doit être super fort au poker avec ce visage sans expressions….

La bonne nouvelle du jour, c’et mon taux de TSH qui est tombé de 2.69 au lancement de mon traitement à 0.63 aujourd’hui, après 1 mois de traitement ! Yes !!

Ça, c’est fait !

Démarrage des piqûres demain soir après le premier contrôle de demain matin…. C’est parti les amis…. FIV2 is on the way ….

Back in business :)

Voilà, on y est 😉
De nouveau, je sniffe mon synarel deux fois par jours…..

20131115-194701.jpg

C’est le début du protocole de FIV 2 qui va se dérouler comme suit:

– Synarel du 15 au 28/11
– doses homéopathiques prescrites par mon acupuncteur entre temps + rdv sage femme ostéopathe lundi 18/11
– début des contrôles par prise de sang et échos le 28/11
– démarrage du Gonal avec une dose un peu plus élevée que sur FIV 1 à partir du 28/11
– déclenchement par ovitrelle autour du 11/12
– ponction sous anesthésie générale autour du 13/12
– prise de sang fatidique autour du …. 25/12 😉

Posé comme ça sur le papier , il n’y a aucun lézard.

Mais comme le dit le proverbe:
« Si vous voulez faire rire Dieu, parlez lui de vos projets. »… »……..

On va donc y aller comme sur des oeufs et en se faisant touts petits face à cette foutue Dame Nature dont les voies sont impénétrables…..

En attendant, je poursuis ma recherche de boulot et ça me colle un stress de folie car mon profil et mon âge font que les jobs sur lesquels je postule sont des postes à engagements, à responsabilité, intégrant des déplacements etc….

À ce sujet aussi je me dis qu’il faut avancer step by step et que, l’anxiété n’évitant pas la survenue de choix difficiles ou de soucis, autant ne s’y confronter que lorsqu’ils se présentent …..

20131115-200006.jpg

Dernier point de ce billet du soir…. Notre premier contact avec Cochin et la PMA vue de chez eux.
Nous devions participer à la fameuse réunion d’information mercredi soir dans leur salle de formation (comme à la fac, sièges qui grincent quand ils se déplient dans une salle de type amphi sans la hauteur et les escaliers, retardataires, bavardages etc…. Et je ne suis pas la dernière à ce jeu là).
C’est le professeur DeZ qui anime la charmante soirée au cours de laquelle on apprend deux trois trucs qui nous font grincer (comme les chaises);

– 2/3 des ponctions sont réalisées en anesthésie locale…… Alors quand je vois dans quel état de souffrance pendant plus de trois jours je me suis retrouvée après ma ponction sous anesthésie générale…..

20131115-200842.jpg

Je ne veux pas imaginer ce que cela donnerait en local…..

– les délais semblent longs et le pouvoir d’agir de notre point de vie semble très très limité….. Un dossier parmi tant d’autres dont on a déjà repoussé le 1er rdv à début janvier par courrier sans autre info que cette lettre en Times new roman dégueulasse dont on prend acte, point barre.
– ils ne pratiquent pas la FIV IMSI.

Nous sommes sortis de là bien emmerdés décontenancés et sans décision arrêtée sur notre désir initial de changer de centre de PMA…..

Je dois vous avouer qu’à l’heure qu’il est , je veux croire que la FIV 2 sera la bonne et que nous n’aurons jamais à trancher sur ce sujet qui s’avère finalement assez épineux…..

Je vous bise toutes et tous ( si des garçons lisent ma prose;) ) et je fais de gros bisous pleins de tendresse à nos pmettes enceintes (Spéciale dédicace pour Tit´poucinette, Biscote, Marinette et Boule de mousse) !