« l’éternité c’est long, surtout vers la fin »… Woody Allen

J’abuse, je sais… mais je n’ai jamais été patiente et même à 41 ans, je ne m’améliore pas tant que ça.
La décision du staff de la mater est tombée aujourd’hui:

« pas de raison objective de déclencher votre accouchement. Le poids de votre BB est normal (estimé à 3,4 kgs il y a 1 semaine…. normal…..), vous allez bien donc on se revoit en consultation et, si votre col évolue, on déclenchera peut être avant le terme ».

Voilà.

C’était un message laissé sur mon répondeur et je ne suis finalement pas étonnée.
Un son intérieur me dicte de faire confiance et un petit diable me sussure que la première fois, on m’avait aussi laissé aller à terme et … ben 4,5 kgs, ça a eu du mal à passer quand même…..

Les souvenirs et la tension, la peur remontent et j’essaie de les manager comme je peux….

« La peur est la petite mort de l’esprit » disait Paul Atréides dans Dune…. alors j’essaie de lui intimer l’ordre de foutre le camp et j’argumente:

– je suis bien préparée , mes cours étaient géniaux
– je suis consciente de mon corps et du travail qu’il va devoir réaliser
– je me suis massé le périnée deux fois par jour deux minutes à chaque fois et, selon les avis experts, il est prêt à travailler en souplesse (huile Prânarom à démarrer au début du 8e mois)
– je nage tous les jours 30 mns (entraînement avant la course de fond de l’accouchement)
– je bois deux à trois tisanes de feuilles de framboisier (préparation du col)
– je fais la sieste quand je peux, je rassemble mes forces
– mon sac de salle de travail/naissance contient l’huile anti douleur + le package homéo pour le jour j et les consignes pour l’Hôm favorisant un travail plus serein et une meilleure gestion de la douleur

Bref, je ne pourrais pas mieux me préparer donc… je ne peux/veux pas autoriser la présence de la peur et l’anticipation anxieuse.

Les trois options pour le D DAY sont donc les suivantes:

– Le petit d’Hôm décide tout seul et débarque et ça, ça peut arriver à tout moment… je suis à 38 SA donc hors prématurité
– mon col bouge d’ici la semaine prochaine (il commençait à s’ouvrir et à se raccourcir à la consultation de mardi) et peut être que je serai déclenchée pour la semaine qui fêterait la 11e année de notre rencontre avec l’Hôm (ça serait super symbolique comme date anniversaire)
– mon coffre à BB reste fermé et…. je vais à terme et ma fille jubile car son frère arriverait pour le jour de sa fête (le 10/09, Ste Inès)

Quelle que soit donc l’option, je ne vois que du positif et je me conditionne à rester dans cet état d’esprit…

Warhol_Waiting

Bises et à très bientôt pour le dernier épisode qui clôturera cette formidable saison 🙂 !!!

11 réflexions sur “« l’éternité c’est long, surtout vers la fin »… Woody Allen

    • Des tas de livres nous laissent des phrases ou des leçons magiques qui nous accompagnent tout au long de nos vies… Dune en fait partie pour moi.
      J’ai hâte, je suis à la fois excitée et effrayée mais je lutte et je m’efforce de ramener le souffle de la raison….. Ça marche à peu près 😉
      Bises

    • Je me rendrai compte en situation de ce que j’ai retenu de toute cette préparation …. mais pour le moment, les sacs et valise de maternité sont prêts, je suis un peu plus en phase avec l’attente… Ready !

  1. Courage et patiente. J’ai appris que le terme hélas ne voulait rien dire. Mes jumeaux sont à 38 SA depuis hier et toujours en néonat à cause d’un accouchement forcé. Comme quoi, si une grossesse c’est 9 mois, malgré les progrès de la technologie, c’est qu’il y a une raison et s’ils ne sont pas prêts, les brusquer n’apporte parfois rien de bon.
    Plein de pensées pour vous !

    • Tu as raison. Je le sais…. Je n’ai plus de problème avec ça….. J’attends avec mon max de patience…. et le moins de peur possible…. Pas facile mais je m’y efforce….. J’espère que ton retour home te redonne toutes tes forces jusqu’au retour des petits bouts ! Bises

  2. On peut dire que j’ai été tenue en haleine. Plus que ravie de voir que le dénouement est heureux pour vous, plein de bonheur à vous trois. Et courage pour la suite mais je l’imagine sans peine qu’elle sera surtout faite de sourires et d’amour. 🙂

  3. Hello,

    je découvre juste ton blog mais comme tu le dis dans un des articles, je dispose de « presque » tous les épisodes d’un seul coup 😉
    Je te souhaite un bel accouchement, au plus vite car je vois que tu as hâte!!
    A 40 ans, je suis dans mon 7ème mois de grossesse après inésmination (tout petit parcours au regard du tien!!). J’ai une amie qui présente les même problèmes « endocrino » que tu décris (et qui ne parvient pas a mener ses grossesses à terme).
    Est-ce que tu pourrais me communiquer le nom de ton endocrinologue (cf papier du mois d’octobre), celui qui t’as mis sous Levotyrox? Ca pourrait sans doute l’aider d’aller voir quelqu’un qui connait déjà bien le sujet.
    Ce n’est pas faute d’être suivie en PMA mais j’ai l’impression que tous les médecins ne sont pas spécialisés dans toutes les difficultés connexes…

    Merci
    Et profites bien des merveilleux moments à venir.

    Cachu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s