La peur n’évite pas le danger.

Et j’ai beau le savoir, je suis prise de peur panique plusieurs fois par jour depuis jeudi.

Pourquoi Jeudi ? parce que c’est vers 16h jeudi que les infirmières m’ont appelé pour me dire que la ponction aurait lieu… mardi…si, si, après demain….

« Mais….je n’ai eu que deux contrôles et le niveau de maturité de mes follicules ne me parait pas optimal pour se lancer » (ai-je dit à l’infirmière) « mais pas d’inquiétude, les follicules vont encore se développer d’ici là madame » (m’a t’elle répondu gentiment avant de me rappeler la liste de précautions):

– dernière piqûre de Gonal samedi soir

– Ovitrelle dimanche soir à 22h30

– venir tous les 2 avec nos ID mardi matin à 8h, à jeun depuis minuit la veille

Depuis, je me renseigne sur le développement des follicules en mm/jour (2 mm/jour en moyenne) et l’Hôm et moi avons lancé les paris…..

Et sur ce coup là, je ne suis pas très optimiste….. alors qu’il est super confiant….. comme d’hab’

Heureusement qu’il est optimiste pour nous deux 😉

J’ai tellement peur que quelque chose se passe mal sur cette FIV 2…. que j’ovule trop tôt, que je n’ai pas assez d’ovocytes… qu’ils ne soient pas de bonne qualité…. Bref….. la peur se distille dans mes neurones, dans mes veines et me brouille les idées.

Mais à l’heure qu’il est, les dès sont lancés, la piqûre d’Ovitrelle est faite, j’ovule dans 36 h et le process devrait se dérouler comme prévu …

>> Arrêter de boire et manger demain soir à partir de minuit (qui dis que j’aurai même de l’appétit avant minuit ? 😉

>>>se lever tôt et partir bras dessus-bras dessous avec l’Hôm dans les brumes polluées matinales de Paris vers notre centre

>>>> se poser à 8h dans la salle d’attente avec les autres femmes (sûrement dans le même état que moi)

>>>>> se voir attribuer une chambre, une chemise d’hôpital (les fameuses avec air conditionné naturel pour tout l »arrière du corps)

>>>>>> attendre que l’infirmier et son brancard sur roulettes m’emmène au sous sol et que je me retrouve sans la salle pré anesthésie

>>>>>>> que l’on m’emmène dans la salle de ponction, que la main douce et la voix chaude et rassurante de l’anesthésiste sur mon front me dise « attention madame, ça va un peu tourner, c’est normal » et que le rideau tombe jusqu’à mon réveil…..

Là, l’Hôm sera à mes cotés, j’attendrai le verdict de la ponction et j’espère ne pas pleurer si celui-ci s’avère décevant….

Comme je le disais, les dès sont lancés donc je vais tenter de me souvenir et de me répéter cette litanie contre la peur issue de la série de romans de fiction « Dune » (si vous ne l’avez pas lu, désolée de la référence qui vous parlera un peu moins peut être):

Je ne connais pas la peur, car la peur tue l’esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l’oblitération totale. J’affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu’elle sera passée, je tournerai mon oeil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n’y aura plus rien. Rien que moi….
Je vous fais des bises.
à très vite.

11 réflexions sur “La peur n’évite pas le danger.

  1. J’ai aussi toujours l’impression qu’on me déclenche trop tot et pourtant, apparemment, ça va… Courage pour ces jours où le stress monte, range ton kit à la cave, c’est surement ta belle mère qui te l’a offert 😀 Je t’embrasse !

  2. Pas d’autre choix que de faire confiance à l’équipe médicale, ils savent ce qu’ils font, question d’expérience…
    Je pense fort à toi, et t’envoie plein d’ondes positives.
    Bisous

  3. Tiens, c’est marrant j’ai aussi ce kit de dé-stress 😉
    Je ne sais que te dire pour essayer de t’apaiser un peu, mais juste que j’espère que tout se passera bien, que la récolte sera bonne, que le réveil ne sera pas trop douloureux.
    On dit que la FIV 2 se passe mieux que la 1, car la 1ère était celle de « test ». Espèrons que cela soit le cas pour toi. Plein de courage pour demain, Bisous

  4. Coucou, ai confiance en toi et en vous, salue en toi le courage, la détermination, l’audace, salue en vous l’amour, la force, le désir et accueille ma fille chérie…
    Je prends un peu de temps maintenant pour t’accompagner avec mes mains.

    Bisous d’amour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s