J12, mon corps me parle…. oui mais…..

J’ai pas mal hésité à publier cet article parce que:

– des dizaines existent déjà sur le sujet des « symptômes grossesse post transfert » (oui, j’avoue, j’ai fait des tas de recherches même si, dans notre situation « Google, c’est le maaaaal » comme dirait Titpouce ;))

– en +, on sait bien à quel point notre mental nous joue des tours lorsque l’on désire si fort  que le miracle arrive

– et surtout, la progestérone que je m’offre deux fois par jour par ovules interposés peut produire aussi la plupart des symptômes dont on parle toutes à cette étape là de la « couvade »….. (j’ai des images de poules qui me viennent à chaque fois, c’est affreux…. je déteste les poules…)

Pourtant, et c’est ce qui m’a fait pencher vers « ok, je le publie », j’ai relus hier plusieurs blogs de la toile sur ce sujet et, bizarrement… ça m’a aidé de lire les expériences de chacune, différentes, à cette étape là malgré le risque de « faux signes dits sympathiques » dus au traitement de cheval qui est le nôtre….

Beaucoup d’entre vous le savent; cette étape est hyper angoissante : on touche à l’issue de la tentative n°x, au summum de notre état de stress et d’espoir et, en même temps, on s’approche du pont d’orgue du paradoxe de la PMA: tout est possible et tout peut s’écrouler.

On est figées en mode pensée focalisée/centrée sur une seul sujet, face à une forêt de

 

au moment où on a plus que jamais besoin que dame nature choisisse……………….

 

Et bien sur… on doit juste attendre….. encore…………………………… C’est pas comme si on attendait depuis des années pour certains et au minium des mois …..

Ok, soyons un peu zen, pour moi, il s’agit d’attendre encore 3 jours…. je sais bien que, dans l’absolu « allez…ça va passer vite… » ou bien « il FAUT que tu pense à autre chose » … Je sais bien tout ça…. mais pendant ce temps là, malgré tout, je psychote sur les réactions de mon corps, les changements qui me frappent, les signaux plus discrets………la PMA aiguise les sens alors que les grossesses « naturelles » traversent la plupart du temps cette période là en toute transparence….. C’est d’ailleurs, au passage, le seul vrai point positif de la PMA selon moi…. c’est que l’on participe et on connait parfaitement chaque étape, aujour près, de la conception de notre (nos) BB….. Pour le coup, le terme « faire un enfant » s’applique parfaitement aux couples en PMA…. Oh que oui, ils font un enfant de A à Z……

En bref et pour rejoindre le thème de ce billet, je viens de rejoindre le (grand) club des filles qui ont fait la check list de leurs « signes » et, comme chacune, je vais les partager avec vous…. Vous noterez à la lecture que je n’ose pas dire « symptômes » tellement la possibilité d’un échec et la déception/tristesse qui l’accompagneront restent totalement envisageables/présents…

Allez zou ! on y va pour la chek list de grand dinde de la PMA que je suis ;)…..

Et ça a commencé dès le retour maison post transfert….si, si, je sais que c’est impossible mais tout a commencé mardi dernier… Un joli blasto venait de m’être transféré et nous rentrons à la maison avec l’Hôm…. émus à en pleurer……

Il va nous chercher à manger chez Rose, il choisit la salade que je mange tout le temps sans souci (salade de carottes rappées aux graines + carrot cake à se taper le Q par terre tellement je l’aime….. assez proche du menu d’un lapin non?)….. et là…. je ne peux pas avaler une seule cuillère de ma salade. Je suis littéralement et à 100% dégoûtée. Je ne déconne pas. J’en ai le bide retourné rien qu’à la sentir et je ne peux pas la toucher.

Bon….. passons là dessus…. c’était juste le début… je devais être un peu perturbée/bouleversée/fatiguée …

Pendant tout le reste de la journée  on est toujours dans les heures qui suivent le transfert),  j’ai eue la sensation continue de « sentir » mon bas ventre « travailler »…. toute la journée qui s’en ai suivie… si, si…

La nuit, au moment d’aller me coucher, de drôles/bizarres sensations dans le haut de la cuisse gauche, à l’endroit où l’artère balance le sang…. ça ressemblait à un afflux sanguin plus dense, plus volumineux et que j’ai ressenti régulièrement jusqu’au lendemain et les jours suivants. Si j’étais proche de mes règles, j’aurai pensé que ce signe était leur annonce mais là, on était à 10/12 jours de la date prévue pour les règles donc….. non, ça n’est  pas ça…très souvent dans la journée, je ressens ma circulation sanguine bizarre, qui tire dans mes jambes et dans l’aine… la première nuit, cela m’a même un peu géné pour m’endormir.

Cela introduit parfaitement mes quatrièmes et cinquièmes « signes », les plus pénibles… le sommeil interrompu/de mauvaise qualité et l’envie beaucoup plus fréquente d’uriner… alors le jour, ça va encore, si ce n’est que je me fais l’effet d’une mamie qui n’a plus aucune capacité à gérer sa vessie et qui doit aller uriner trois à quatre fois plus souvent que d’habitude des quantités totalement ridicules accompagnées de ce sentiment de ne pas avoir terminé…. Le problème c’est que ça me réveille aussi la nuit depuis maintenant 6 jours.. ça a commencé à J7… et que je n’arrive pas à me rendormir… autant vous dire que j’ai des cernes de folie….. et que je suis crevée la journée…. Super…. en même temps, la progestérone a un effet sédatif donc….

Le 6e signe est la baisse d’appétit… et chez moi, c’est un signe inédit parce que je suis gourmande, j’adore manger et que la norme c’est plutôt de me transformer en dragon si je dois sauter un repas…. là….. depuis le transfert… ben j’ai pas faim…. rien ne me fait envie (à part la glace au lait d’amandes…. complètement frappée la fille). Les repas se succèdent sans que je ressente de faim particulière et, lorsque je mange, je divise mes portions habituelles par 2…. sans me forcer, au contraire… on se rapproche du signe de la nausée.. on en reparlera plus bas….

Le 7e truc bizarre concerne mes seins. Je m’étais habituée à ce qu’ils soient un peu douloureux, essentiellement les tétons depuis la dernière semaine de stim donc je savais que je ne devrais pas trop psychoter sur ce point….. par contre, je les trouve un chouia plus gros, plus lourds (et ça c’est mon signe préféré, celles qui me connaissent le savent 😉 ) et ils sont un peu plus douloureux sur l’ensemble de leur surface….

Le 8e signe, ce sont les boutons... ça aussi (et comme bon nombre des signes que je viens déjà d’évoquer), on peur le mettre sur la liste des effets secondaires traitement FIV et progestérone…. mais franchement, c’est le signe que j’aime le moins…. Je n’ai quasiment pas eu d’acné pendant l’adolescence, j’aimerai ne pas passer la fin de ma 39e année avec des spots partout….. ok, on en est à quelques uns mais ça suffit pour me miner… petite nature que je suis…

à J11 hier matin, j’avais toujours cette très régulière envie d’uriner qui me réveillait la nuit mais en pire car depuis hier matin, un fond nauséeux a fait don apparition, m’empêche de me rendormir et augmente la baisse d’appétit….

So here we are….. à J12….. avec une liste de folie d’effets secondaires qui permettent de rêver et qui, en même temps, sont presque tous sur la liste des effets liés à notre niveau d’hormones dans le corps et notamment à la progestérone…..

C’est vraiment le point d’orgue de l’épreuve de la PMA car en plus, vous psychotez (comme je le fais) sur l’ensemble de ces réactions physiques, presque heureuse alors qu’il est tellement probable que ça ne soit pas lié à une grossesse qui démarre….. Punaise…… la PMA, c’est une épreuve autant physique que psychologique que l’on traverse en se transformant soit même, en devenant plus forte et plus zen pour supporter les hauts et bas réguliers… Je n’aurai pas été aussi cool sans votre soutien et la présence de toute cette belle communauté qui prend soin des siens……. Merci 🙂

22 réflexions sur “J12, mon corps me parle…. oui mais…..

    • Arffff….. Jusqu’à maintenant, le test de claire est rangé dans la salle de bain et je n’ai pas envie de me laisser aller because risque de faux positif, risque de négatif alors que….. Bref…. Je vais essayer de tenir jusqu’à jeudi pour laisser la prise de sang me dire quel type de larmes je vais pouvoir verser.

  1. Quand j’ai eu moins +++, certains symptômes étaient « inédits » (= jamais eu lors des précédents traitements) : pas envie de manger (seulement soupe + yaourts nature), pas de vrai dégoût mais l’envie de rien (= -3 kg en quelques jours).
    Comme toi je suis gourmande donc cela m’a interpellé.
    J’ajoute aussi, les renvois (malgré l’estomac quasi vide) et l’afflux sanguin (je sentais comme une forme de pouls… mais au niveau du vagin). D’ailleurs (désolée pour ce détail glam’ mais c’était le symptôme le + marquant), quand je mettais mon utro, j’avais le sentiment que c’était un peu enflé. La gygy m’a dit que c’était normal en cas de grossesse…
    Je te souhaite tout plein de symptômes.
    Tu comptes faire un test pipi avant la pds ?
    Courage (moi j’y crois à fond pour toi !).

  2. hé hé hééé, la fameuse liste des « signes » 😀 je ne préfère même pas faire la mienne, car en fait, elle est identique à la tienne, sauf pour la perte d’appétit où moi c’est totalement le contraire : je pense nourriture, je vis nourriture, je respire nourriture^^ et je trouve le moindre prétexte pour aller grignoter quelque chose 😀
    Pas de nausée pour ma part, mais en même temps il me reste encore une semaine pour ajouter des « signes » ^^
    Bon eh bien maintenant, il y a plus qu’à espérer très fort que ces jolis / merdiques signes annoncent une bonne nouvelle 😉

    • Yep !
      En tout cas pour la prochaine tentative si celle ci n’a pas fonctionnée, je saurai que tous ces signes ne sont que des leurres…. mais pour celle ci qui est notre 1ere et qui s’est tellement bien déroulée jusqu’à maintenant, je reste partagée… je me dis que c’est possible…
      Le seul signe que je n’ai pas eu c’est les petites pertes de sang que l’on peut avoir lors de la nidation….

      • franchement, un bon conseil : lâche toute cette pression (c’est très facile à dire je sais, j’ai moi aussi psychotter pour chaque transfert, sauf celui-là. Mais c’est vraiment salutaire !), les symptômes ne servent qu’à se prendre le choux encore plus. Et en plus, si bébé s’est accroché, il a besoin de zénitude totale 😉

        Les symptômes, ça peut révéler à la fois tout et rien ! Tu m’as dit que tu prenais le partie avec ton homme de croire que ça peut fonctionner. Eh bien, reste juste dans cette optique là, lâche Google et ses conneries en tout genre, et laisse les choses se faire, du moins essaye (car encore une fois, je reconnais que c’est loin d’être évident).

        Ca va aller tu vas voir ! Et puis pour les pertes, c’est pareil, ça veut tout dire et rien dire à la fois. Y’en a qui sont enceintes et qui n’ont pas eu de perte, y’en a qui ont eu ces pertes et qui n’étaient pas enceintes, et d’autres qui les ont eu et qui l’étaient. Chaque corps réagit à sa manière, le tout est de le laisser faire son business 😀

        Courage, je sais que les derniers jours d’attente sont les pires !

      • Je ne suis pas si stressée en fait… je suis surtout impatiente et ça c’est structurel chez moi… aucune patience alors là… dans cette situation, je me trouve même super patiente 😉
        Tout va bien ne t’inquiète pas…. plus que 3 jours à poireauter 😉

      • ah okay, j’avais peur que ça n’aille pas ! Ben ça me rassure alors 🙂
        arf, il me reste 7 jours avant de faire la pds. Je ne me sens pas spécialement stressée non plus. Enfin…je sais que c’est la dernière fois que je porte nos gamètes à tous les deux, et j’avoue que ça me fait peur de devoir probablement leur dire adieu. Mais c’est comme ça ! Alors encore 7 jours, et j’apprendrai s’il faudra que je tourne cette lourde page, ou si je peux la continuer encore.

      • En fait, je pense que c’est l’attente d’avancer vers l’une des deux possibilités qui est la plus lourde…… dans ton cas, l’enjeu est bien plus élevé car il y a la possibilité de devoir passer au don et c’est encore une autre dimension à appréhender. Ce que je ressens par contre c’est que toutes les Fivettes sont en mode combattantes et volontaires dès que la direction leur est (enfin) donnée… et je suis fière de faire partie de cette tribu 😉

  3. Chaque femme peut avoir des symptômes différents… Moi aussi j’ai googlisé à fond.. Et c’est vrai que ça n’aide pas.. Mais c’est dur de résister, d’autant que notre attention est complètement focalisée sur notre corps pour y détecter un signe…
    Au final, je n’en ai pas vraiment eu. Avec plus de recul, je peux dire que si (boutons, seins douloureux, et un dedans de moi différent), mais tellement minimes, qu’ils auraient pu passer inaperçus. De plus, les effets des hormones sont toujours présents, donc perturbent tout ça…
    Prends juste soin de toi, continue de couver, de lui parler… 🙂
    Bises

    • Mouais, tu as raison…… Et c’est ce que je fais quand la partie rationnelle en moi parvient à prendre le dessus 😉
      Je vais faire ma méditation FIV avec les mains sur mon bidou, ça va me permettre de me recentrer… 😉

  4. J12 pour 9 mois d’attente. Ce n’est que le début de cette aventure qui je te le souhaite de tout coeur durera quelques longs mois.
    C’est le souvenir qu’il me reste de cette aventure (un peu lointaine pour moi dejà). Comme tu le sais, c’est une longue attente.
    Puis dès que l’attente prend fin pour laisser place à ce moment indescriptible de voir ce (ou ces en ce qui me concerne) petit bouts enfin là, c’est l’attente de moments d’oisiveté qui remplace celle là car le temps se met tout à coup à défiler sans nous laisser souffler.

    Je ne peux que comprendre ces nombreux moments pour les avoir traversés, mais comment te convaincre de profiter de ces moments d’attente pour laisser place a quelques fantasmes, à quelques fantaisies, à tous beaux rêves qui font que cette longue croisade devient malgré tout supportable.

    Le plaisir c’est aussi (parfois) d’attendre.

    Patience.

    Je pense à toi

    Marie

    • Merci…… Tu as raison…. Mais aujourd’hui, j’étais plutôt en bad trip…
      Tu sais bien que le cœur/l’émotion a ses raisons que la raison ignore… Et dans la période, je sais exactement ce qui serait bon/meilleur pour moi ET, dans le même temps, je suis parfois chamboulée par la peur…
      Bref, fucking hormones 😉
      A très vite !

      • je comprends 🙂 je me rappelle qu’à mes deux premiers transferts j’étais une boule de nerfs stressée et insupportable^^
        il paraît que pour moi on en est à j-5…déjà ! depuis hier, douleurs de règles, pas bon. Mais je sais qu’on me dira que ça ne veut rien dire, je serais la première à le dire; donc j’attends, step by step.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s