Tout va bien….

Le temps m’a semblé si long pour arriver à ce rdv du vendredi 28/06….. rappelez vous….. « finalement, on se demande s’il n’y a pas un risque de fibrome sous muqueux qui viendrait mettre à mal vos possibilités de grossesse…. »

Ce propos zen et rassurant, c’était ma gynéco au détour du debrief de mon 1er transfert soldé par une grossesse non évolutive…. Sur le moment, ma seule priorité était de repartir au plus vite vers un nouveau transfert… puis dans les heures qui ont suivi et après avoir lu tout ce qu’internet possède comme études randomisées/articles/forums/etc sur le sujet des fibromes, j’avais fini par comprendre qu’il y avait là matière à prioriser les événements…

First: vérifier, par une hystéroscopie, que mon utérus n’est pas équipé d’un fibrome (les sous muqueux sont les pires) le rendant hostile à toute colonisation par un petit d’Hôm.

Dans le même temps: booker un rdv avec le chirurgien qui sera chargé de me retirer cette incongruité venue se loger en moi, dans le nid, et augmentant follement le risque de fausses couche. Je ne vous le précise pas ici mais il était alors hors de question que j’attende au delà du mois de juillet pour ça….

Bien sur, j’ai alors du renoncer à mon transfert prévu sur ce cycle de fin juin début juillet mais je n’imaginais pas repartir dans cette aventure déjà pleine d’embûches avec cette épée de Damoclès au dessus de ma tête….

Et finalement, le jour de l’hystéroscopie est enfin arrivé….. l’enjeu était tel que j’en avais occulté toute peur et toute tension concernant les modalités même de l’examen…. sans compter que plein de copinautes m’avaient rassurée donc je me rendais, ce vendredi matin au cabinet d’une super gynéco toute douce et bienveillante d’un pas rapide et motivé.

S’il y avait une mauvaise nouvelle à encaisser, je voulais qu’elle arrive vite, pour m’y confronter rapidement et me mettre en mode « solution ». J’avais déjà imaginé toutes les situations possibles, de la plus cool à la pire….. et bien sur, totalement anxieuse, je pensai surtout au pire (internet regorge des pires histoires aussi sur ce sujet donc….)

Bon, je dois l’avouer, le passage du col a été difficile… et toute la délicatesse dans laquelle j’évoluai depuis mon entrée dans le cabinet s’est vaporisée dans une phrase du style « oh putain la vache !!!!……. ça fait super mal !!!…. »

Bon, il y a celles pour qui tout se passe bien et il y a moi.

Mon utérus ne supporte pas ce genre de pratiques douteuses qui consistent à se faire filmer le cœur du terrier magique (spéciale dédicace à Dame Lapin) comme si de rien n’était.

J’ai des réactions assez fortes dans ce genre de situation.

Je l’avais déjà constaté lors de mon Hystérosalpingographie: malaise, maintenue allongée pendant 30 mns, calmant …

Tout ça avait été confirmé par la ponction: malaise et baisses de tension jusqu’à tomber dans les pommes ….

Pour le coup, il s’agissait vendredi de ne pas s’hyper ventiler, de respirer le plus normalement possible, de se détendre et de rester allongée… La gynéco l’a super bien compris, m’a touchée délicatement la jambe pendant qu’elle m »expliquait ce qu’il se passait à l’écran…. le premier, le seul geste affectueux de la part du corps médical de toute ma PMA…

Finalement, j’omet l’essentiel…. le noël avant l’heure, le feu d’artifice intérieur BREF….. « votre utérus est normal, tout rose, aucune altération….. si vous avez un fibrome, il n’est pas visible, probablement à l’arrière et ne déforme pas la cavité utérine. Tout va bien ! »

En résumé, je n’ai plus qu’à annuler le rdv avec le chirurgien, annuler toutes mes angoisses de l’ordre de « c’est de ma faute, mon utérus fout la merde, je ne peux plus faire de BB etc.. etc » et me préparer pour la suite !!!!

Encore allongée et toujours les pieds dans les étriers pendant que la gynéco tapait le sublime compte rendu de cet examen, je me suis vue les mains jointes au dessus du visage, un sourire béat et les larmes au bord des yeux à remercier le plafond de cette excellente nouvelle…..!

Oui….. c’est dire si ce vilain intermède m’avait chahutée…..

La suite dont je rêve, la voici:

j’appelle demain matin ma gynéco et je lui propose que l’on fasse un transfert sur cycle naturel…. si ce transfert ne fonctionnait pas, je pars en vacances et je démarre un transfert avec Gonal et ovitrelle fin août ….

La suite telle qu’elle devrait finalement arriver?

J’appelle demain et propose un transfert sur cycle naturel que ma gynéco refuse en prétextant que l’on ne peut pas le faire dans le même cycle que l’hystéroscopie…. je sais que c’est faux mais je ne pourrai pas forcer ce transfert donc..vu que l’on part début août, on ne pourra pas tenter de transfert sur mon cycle de fin juillet donc……. je devrai attendre fin août pour repartir dans l’aventure du traitement (plus léger) et du stress de l’attente…. mais je le ferai avec toute une armée de Pmettes alors j’y vais les yeux fermés et le cœur solide !

Pourquoi vous me sentez malgré tout cela maussade et tristouille ?

Parce que mon 40e anniversaire approche à pas de géant et que je pense depuis plusieurs jours à vous écrire un billet sur « mes 40 ans, la PMA et mes amis » qui me fend le cœur rien que d’y penser….

Un gros bisous d’anniversaire à Marinette qui vient de souffler ses 39 bougies……  Une grosse pensée pour 28 jours et des bananes qui doit furieusement compter les jours…. Des bises de tendresse et de paix pour titpouce …. je pense beaucoup à toi ces jours ci… et toute mon affection à l’ensemble de la belle communauté qui est réunie cette année autour du même rêve…

Image

Pmettes united !

Il y a celles qui doivent embarquer sur le train du don et qui l’ont découvert ces dernières semaines….. il y a celles qui sont allé au bout du protocole de FIV 1 pour devoir digérer une réponse négative….. celles qui ont reçu un message positif de Dame nature mais…. devenu une réponse négative…… et toutes celles qui n’ont pas encore pu démarrer de nouvelle tentative pour l’une ou l’autre des raisons que nous réserve cette aventure de fous (examens de complément à faire, congés des centres de PMA etc….)

En bref, nous sommes nombreuses à attendre Dame Nature de pied ferme, la colère et/ou la tristesse souvent en travers de la gorge…..

Image

Dame Nature s’est barrée en laissant ses dossiers en plan, y’a qu’à voir l’été pourri dans lequel elle nous a laissé….Il va nous falloir attendre pour certaines juillet et pour la plupart jusqu’à fin août-début septembre pour se relancer dans la course physique et morale de la PMA.

Comment tenir le coup d’ici là ? il y a celles qui vont se jeter dans le boulot corps et âme pour y penser le moins possible, celles qui vont partir en vacances et tenterons de « profiter » de ce temps de repos pour rassembler leurs forces, retrouver de l’énergie… il y a celles (dont moi) qui vont se jeter dans le sport/la cuisine/les balades/la lecture pour se préparer à cette future épreuve et permettre au temps de glisser un peu plus vite….. car même si on essaie de donner le change, faire mine de ne pas trop y penser…rien n’existe vraiment en dehors de ce projet de vie qui nous est refusé depuis trop longtemps.

Alors à toutes celles qui sont là, avec moi dans cette galère, je vous remercie de vous transformer aussi souvent en coachs car, pour en avoir bénéficié, quand l’une d’entre nous a une baisse de moral, rien de tel que le groupe pour la remonter ! Je pense que j’aurai beaucoup moins bien vécues ces dernières semaines sans vous toutes 🙂

femmes10

Grosses pensées à 28jrsetdesbananes qui vient de faire son TEC avec son blasto from the banquiz !!!!

En mode « Gestion de projet » ….

Dans la gestion de projet, la gestion du temps et du respect des jalons est une des grandes difficultés à laquelle tous les chefs de projet sont confrontés….. les ressources bougent, diminuent, certaines périodes sont plus propices que d’autres, il y a des effets d’embouteillages et de fréquents changements de propriétés etc….

Je « gère » actuellement notre démarche de PMA en mode projet dans lequel je tente de paralléliser le plus de choses possibles…. là où les toubibs ont plutôt tendance à nous faire progresser en mode séquentiel… je m’explique:

Avec l’Hôm, nous avons le sentiment que nos interlocuteurs dans le cadre de la PMA n’ont pas été très efficients en matière de gestion du temps…. ils abordent souvent les choses en les traitant les unes après les autres, comme des séquences devant se succéder alors qu’il est parfois possible d’avoir des actions parallèles qui permettent de perdre moins de temps.

Vous allez vous dire « ça y est, elle a craqué….. elle se met à vouloir manager tout ça, elle fonce la tête la première, on la perd…….. »

Pourquoi je parle d’efficacité ici ? pourquoi je parle de « perte de temps » ? parce que l’on m’a assez répété qu’au vu de « mon âge », le temps jouait contre nous et qu’il ne fallait justement pas perdre de temps… Ok… alors je me mets en mode projet et on va essayer d’optimiser tout ça…..

Face à la découverte de ce vilain fibrome possiblement aussi puissant qu’un stérilet naturel, l’Hôm et moi avons pas mal cogité… La vie nous conduira peut être à refaire l’expérience douloureuse d’un début de grossesse non évolutive mais au moins, ça ne sera pas à cause de ce fucking fibrome….On a décidé de lui faire la peau et de gérer notre prochaine tentative avec la plus grande efficacité possible.

Voila le plan de bataille finalisé cet après midi après point téléphonique avec ma gynéco et les infirmières du centre de PMA:

Ma gynéco est d’accord avec mon analyse; il vaut mieux privilégier le diagnostic sur le fibrome puis, dans la foulée, l’intervention pour le déloger plutôt que gâcher possiblement une tentative de transfert d’embryon.
Elle m’a aussi dit qu’il n’y avait pas de transfert dans le même cycle que l’hystéroscopie donc si je fais l’examen, je ne peux pas faire le transfert début juillet.
Ok…. choisir c’est renoncer….
Partant du principe que j’ai rdv pour l’hystéroscopie vendredi prochain (28.06), elle m’a donné les coordonnées d’un chirurgien qui pourrait faire l’intervention, à contacter pour organiser ça dans son planning.
Je viens de poser un rdv avec lui le 05.07 à 16h15 (youpi, le jour de mon 40e anniversaire……) avec mes résultats d’hystéroscopie.
Il faudra ensuite que je puisse voir un anesthésiste + planifier l’intervention avant le 05.08…. C’est la 1ere zone d’ombre pour le moment au tableau… de ce point de vue là, je demanderai à la gynéco qui va me faire l’hystéroscopie vendredi prochain si elle a une solution plus sûre, plus rapide pour mettre en place cette intervention sur juillet…. si ses pistes semblent plus speed, j’irai vers là…
En parallèle, j’ai aussi contactées les infirmières du centre de PMA pour annuler le TEC de ce mois ci et conserver mon dossier + traitement pour un TEC sur mon cycle de fin Août et (enfin, un peu de chance….) elles sont ok.
Le J1 de démarrage de mes règles aura lieu autour du 19.08, elles seront là donc je les appelle et début du Gonal à notre retour de vacances le 25.08 …. aucune perte de temps 😉 pour un transfert autour du 09.09….
La 2e variable, la 2e zone d’incertitude concerne mon cycle….Si mes cycles bougent en juillet et août et que mes règles arrivent plus tôt…. on est dans la merde… et je devrai alors rentrer avant ma petite famille, commencer le Gonal seule et faire le 1er contrôle avant leur retour….je ne peux pas faire ça à l’étranger.. mais c’est ça ou bien encore perdre un mois……
Qui a dit que ça serait simple……?

Dilemne et complexité

Me voici de retour après quelques journées de silence, de digestion et de préparation de la suite…..

Le silence était nécessaire…. j’avais besoin de faire passer du temps sur notre plaie, sans parler……. les larmes viennent trop vite quand la douleur est récente et je n’aime pas montrer mes larmes. Seul l’Hôm les connait, les voit arriver (mon nez qui se pince, ma gorge se serre, et mes yeux qui crient « help… »… Seul l’Hôm peut les stopper, son épaule a pris un taux d’humidité hors du commun au cours du week-end 😉

La digestion fait partie du process ….cette phase là n’est jamais très longue chez moi…et juste après, c’est la phase d’attaque, de mise en place et d’action, ma préférée, la plus simple en fait …..

Dans cette phase de mise en oeuvre, nous avions donc rdv avec notre gynéco hier midi.

L’objectif était unique, simple et non négociable (pffffff… morte de rire……. comme si on avait le pouvoir sur la situation …): « je veux faire une nouvelle tentative avant de partir en vacances en Août ».

Ouais ouais ouais…….Sauf que…….. c’était sans prévoir l’imprévisible:  un invité a fait son apparition dans mon utérus pendant la période de stimulation….. un invité de ceux que le physio ne laisserait pas entrer si on était en boîte…. un fucking fibrôme….

Définition: « le fibrome, ou myome, est une sorte de boule dure et blanche, de diamètre variable qui se forme à partir de muscle utérin. Il s’agit d’une tumeur fréquente et bénigne qui n’a rien avoir avec un cancer. Dans la grande majorité des cas, il n’entraîne aucun symptôme. »

Le mien, mon nouvel ami, fait 8 mm…. une petite balle de 8 mm….. autant dire que ça n’est pas un fibrome de compét’… mais sa particularité c’est de faire partie du type de fibrome hyper casse-c. lorsque l’on souhaite être enceinte….. c’est un fibrome sous muqueux…..et, je vous le donne en mille……. »des fausses couches précoces peuvent survenir si le fibrome est localisé à l’intérieur de la cavité utérine (myome sous muqueux). Des contractions utérines peuvent aussi survenir, nécessitant un repos ou un traitement médical, voire une hospitalisation en cas de risque d’accouchement prématuré. » Ces infos sont issues des échos faites pendant le stimulation mais dont l’objectif n’est pas et ne peut pas être de diagnostiquer un fibrôme.

La gynéco m’a dit que je pouvais faire un 2e essai sans attendre, les fibromes n’ayant pas systématiquement de conséquences fâcheuses et le mien devant encore être précisément diagnostiqué lors d’une hystéroscopie…. Là…. je me met en « pause »…….Pour rappel, lors de la mise en place de mon dossier de PMA, j’ai du réaliser une Hystérosalpingographie (truc de fou à écrire et à dire…) et l’examen m’a fait faire un joli malaise….. donc dès que j’entends « hystéro-truc », je commence à me sentir mal……. mais l’hystéroscopie est beaucoup moins « intrusive » et consiste juste à glisser une mini caméra dans l’utérus permettant un diagnostic plus rapide et plus fin que l’échographie… à l’échographie, le doute sur un fibrome peut venir d’une image « construite » par la machine…. seule l’hystéroscopie permettra d’affirmer:

1) l’existence de ce fibrome

2) sa taille

3) des préconisations pour la suite (retrait, etc)

Je suis vachement motivée par l’opération (sou anesthésie générale, sortie dans la journée) car les rares études qui existent sur le sujet (trouvées cette nuit sur internet, je suis une forcenée….) indiquent quand même des taux de grossesse après myomectomie (retrait chirurgical du fibrome) progressant à 43,3% contre 27, 2% en cas de fibrome sous-muqueux…. je suis doublement motivée car si ce fibrome reste en moi, j’aurai toujours peur, si le TEC fonctionne, de faire une fausse couche, même tardive……

Pfffuuuuuuuuuuuuuiiiiiiiiii……… ça semblait simple hier midi avant le rdv……. du coup, c’est devenu très complexe en deux minutes……..

Marylin doute 2

J’ai décidé, en accord avec ma gynéco, de partir pour un TEC quand même sur fin juin début juillet… le traitement (hyper light, ça va me faire des vacances) commencerait le 25.06 pour un transfert autour du 09.07, prise de sang le 19.07 et…. verdict….

J’ai déposé mon dossier aux infirmières qui ont failli refuser de planifier sur fin juin, trop chargées…… mais après discussion sans pression, elles ont fini par me dire « bon, on enregistre votre dossier mais c’est exceptionnel….. »….. je dois quand même rappeler ce matin pour confirmation……

EDIT:

Grâce à Titine ci dessous dans les comments, je viens de booker un rdv d’hystéroscopie pour le 28.06 en cabinet de gynéco privé……  cela devrait nous donner des infos permettant le maintien ou non du TEC dont la mini stimulation aura à peine débutée…. si le fibrome est 1) confirmé 2) véritablement gênant pour une grossesse, je pense que je ferai des pieds et des mains pour booker l’opération à la place du TEC sur Juillet…… et redémarrer les TCE à la rentrée….ça laisse pas mal d’espoir non ?………………….

Devenons des pros du transfert d’embryons vitrifiés….

Ce lundi matin, orages (o désespoir, blague pourrie) sur Paris… tempête et déluge s’abattent sur mes épaules blasées pendant que je vais faire ma 3e prise de sang… celle qui va constater l’échec de notre 1er transfert issu de notre FIV IMSI du mois de Mai.

le square du temple fait la gueule

On dit souvent que le climat a une forte influence sur l’état d’esprit des individus mais là, en l’occurrence, j’ai l’impression que c’est mon univers intérieur qui se lit dans le ciel……. je le trouve assez en cohérence avec mes états d’âme du week end…..

o

(O)rage et désespoir de cet échec m’ont conduit à pleurer pendant près de 24h (ah oui, moi je fais vraiment pas les trucs à moitié)…. Du coup, j’ai une migraine de science fiction qui s’est installée depuis samedi et qu me tient chaud, jour et nuit….. les doliprane 1000 ont beau être devenus mes meilleurs amis, elle ne part pas… et j’ai l’intuition qu’elle va s’installer jusqu’à ce que mes régles viennent tout nettoyer sur leur passage… en mode napalm…… pour que le ciel puisse s’éclaircir et laisser place à nouveau au soleil, à l’espoir.

La suite pour semble être un TEV (transfert d’embryons vitrifiés). Rappelez vous: suite à la ponction 5 ovules avaient été fécondés et poussés jusqu’à J5. Après mon transfert de l’un d’eux, les 4 autres ont été vitrifiés.

Il est donc grand temps de faire un billet qui va rassembler toutes mes trouvailles sur le sujet et vous imaginez à quel point je me suis mise à chercher des infos à ce sujet comme une brute histoire de dépasser ma tristesse…..

Alors première précision sur le processus de la vitrification des embryons:

La vitrification des embryons est une technique de congélation ultra-rapide (azote) qui garantit un taux de survie de 9 embryons sur 10 comparativement à la congélation lente classique qui a des taux de survie plus proche de 40%.

Quels sont les protocoles en matière de TEC/TEV (source Fivfrance.com)?

En premier lieu, un bilan préalable d’évaluation de l’endomètre est indiqué pour le succès de l’implantation. En fonction de ce bilan, le clinicien pourra opter pour l’une des solutions suivantes :
aCycles spontanés : Si la patiente présente des cycles naturels de bonne qualité, il est possible, sans traitement particulier de suivre l’évolution du cycle afin de bien contrôler l’évolution et la qualité du follicule obtenu naturellement.
aCycles Stimulés : Dans certaines conditions on pourra effectuer une légère stimulation ovarienne avec déclenchement programmée de l’ovulation et contrôle de l’aspect de l’utérus.
aCycles substitués (ou artificiels) : Dans Ce dernier cas de figure, en l’absence de cycle, on pourra créer un cycle artificiel en 2 temps, en utilisant l’estradiol et la progestérone associés souvent à des traitements de complémentation (agoniste, HCG,) ,

Le transfert s’effectuera généralement en fonction de l’âge des embryons de J3 à J5 après le déclenchement de l’ovulation selon le niveau de maturité de l’embryon.

Le premier avantage est qu’il s’agit d’un protocole normalement plus léger que celui de la FIV… et quand je me souviens à quel point « la ponction m’a tuer », je suis plutôt contente d’avoir cette période de 1 ou plusieurs transferts avant de devoir éventuellement penser à nouveau à un protocole complet de FIV…..

Le second avantage est qu’au vu de la simplicité du protocole et de ses effets collatéraux moindres pour la femme, plusieurs transferts très rapprochés peuvent être mis en oeuvre si les embryons survivent à leur dévitrification… et ça, c’est plutôt carrément top car ma gynéco m’avait dit il y a quelques mois que nous devrions attendre au moins 2 mois avant de réitérer une nouvelle FIV si la 1ere échouait…

Voila.

Nous devons maintenant attendre cet après midi pour avoir ma gynéco au téléphone et lui demander la mise en place asap de ce TEC…………………….. je prie pour que l’on puisse faire au moins un essai avant les vacances…..

ÉDIT:
Rdv mercredi 19/06 à 12h avec notre Gynéco pour faire le point sur notre FIV et l’essai en TEC à venir.

« Pourquoi tombe t’on Maître Bruce? Pour appendre à se relever… »

Un titre en forme de spéciale dédicace à Batman….

Alors quel est l’état de la team après les résultats de cette 2e prise de sang?

Assommée sur le canapé.

Les larmes coulent depuis plus d’une heure et demi……. L’Hôm a mis plus de temps à recevoir la vague….. Et l’impact a été plus sourd (normal, c’est l’Hôm) mais on est maintenant deux petits êtres de tristesse sur ce canapé…….
Pas faim …. Juste envie/besoin que mes règles arrivent pour nettoyer toute cette étape, ces douleurs, ces espoirs.
Juste envie de voir ma Gynéco le plus tôt possible pour parler du transfert d’embryons congelés, du planning, lui mettre la pression pour tenter au plus vite … Ne pas rester sur cet échec et ne pas s’imaginer qu’il y a un deuil à faire, qu’il faudrait du temps pour dépasser cet échec…… Non…je ne veux et n’ai surtout pas besoin de ce type d’énergie là .. Il n’y a de la place en moi que pour l’espoir et pour la suite qui va nous emporter dans son énergie constructive et optimiste ….
Au moment où j’appelais le labo et où le biologiste m’annonçait mon taux qui, comme moi, avait perdu 2 kgs, l’Hôm visionnait des teasers de jeux…… Il a mis ces vidéos  de démo en pause en me voyant pâlir ….. Et, je vous jure, voilà l’image arrêtée sur notre écran de PC/TV que j’ai quand même eue la présence d’esprit de prendre en photo….figée face à nous alors que le biologiste nous annonçait le résultat…….
Ça ne s’invente pas….. il faut y croire et tout l’univers nous hurle qu’il faut croire en l’avenir…. et si maintenant notre PC commence à nous le dire alors il va vraiment falloir commencer à y croire 😉
Merci de vos messages de soutien, de vos bisous et de vos pensées… j’ai ressenti votre peine dans votre pudeur….. Bises énormes à toutes et tous et à très très vite pour que je vous raconte la suite !

La 2e prise de sang et les labos…

En pleine nuit, je me suis souvenue d’un détail qui pourrait avoir toute son importance concernant ma 2e prise de sang….. vous savez, cette prise de sang sensée me rassurer (ou pas) sur l’évolution normal de mon petit taux de Hcg ….?

Et bien il faut savoir que sur Paris, les labos sont (pour la plupart) fermés le samedi après midi…

J’ai donc contacté le labo à coté de chez moi pour leur demander si je pourrai avoir mon résultat avant leur fermeture pour l’ensemble du week end si je me présentais à la 1ere heure…. Et bien non.

J’ai pris mon mal en patience, j’ai attendu que le secrétariat de mon centre de PMA soit ouvert et je leur ai demandé comment faire dans cette situation…..

La réponse qui tue:

 » il n’y a pas de labo ouvert le samedi après midi à ma connaissance…ben vous pouvez attendre lundi, je ne vois pas où est le problème…. »

La PMA rend dingue hystérique donc j’ai bien failli me transformer en dragon…

mais je me suis dit que j’allais trouver une solution et j’ai commencé à appeler tous les labos… 1 par 1… en entendant tout le temps la même réponse….  » ah non, on est fermés le samedi après midi donc vous ne pourrez pas avoir vos résultats demain.. mais venez aujourd’hui sinon…. » ben oui, c’est sur… et me voilà partie à expliquer en une phrase polie à chaque interlocuteur que « non, je dois faire cette prise de sang tous les 2 jours et je l’ai faite hier donc… patati patata… »

Jusqu’à ce que je trouve LE labo qui m’écoute et me dise

« ok, si vous êtes là à l’ouverture demain matin vous devriez avoir votre résultat pour 13h…pensez à me redire que c’est urgent »

Ce labo est à coté du Parc Monceau (pour les parisiennes parmi vous, ça peut être utile 😉 et j’y serai à l’ouverture demain matin.. aucun doute….

Pfffffff……………………………. je ne peux pas encore garantir d’être sortie de cette enième prise de tête mais au moins, j’ai l’espoir d’avoir une réponse demain……..

1ere prise de sang….

Incroyable.

Le résultat est positif… avec un taux à 48,9 Ui qui est le même que celui d’une copinaute (la Quête du +) qui a récemment publié…

wouaou. Je suis séchée… j’ai parcouru le chemin depuis le labo en apesanteur…. autoguidée…. les yeux collés sur le papier…  Heureuse…… mais suspendue aux deux prochaines prises de sang (samedi et lundi) qui devront nous montrer l’évolution de cette ….. grossesse !!!!!!! oh bordel….. je viens de l’écrire….!!! Grossesse….

Je suis sans voix….. mais je voulais tout de suite le partager avec vous toutes !!!!!

La preuve en images:

premier résultat pds 13062013

Je vous remercie toutes de votre présence aujourd’hui….. vous savez que ce résultat n’est que le 1er…. auquel je m’accroche comme une brute et qui va devoir augmenter…. encore pas mal d’épisodes devant nous……. Je ne veux pas focaliser sur le fait que le taux est « petit »…. je ne veux pas me faire peur…. et je veux réussir à attendre samedi puis lundi pour vérifier que ce taux se conforte.. se développe….

Oui, j’avoue… j’ai encore la trouille…

D Day

Voilà.

On vient de me piquer le bras gauche et je suis rentrée me poser…… les résultats doivent être disponibles vers 15h.

Je rentre donc poser mes nausées (à nouveau démarrées vers 5h20 ce matin, à l’heure à laquelle dorénavant, je dois aller vider ma vessie) et mon corps qui semble plus lourd malgré le fait (objectif) que j’ai du diviser par 2 chacun de mes repas depuis presque 1 semaine…. aucun appétit, quelques dégoûts faciles bref, la nourriture a perdu (pour le moment) son attrait pour moi…..

Voilà.

Si tous ces signes sont liés à un début de grossesse, je suis prête à vivre avec et même plus pendant les 9 prochains mois….

S’ils ne sont que le résultat du taux improbable d’hormones auquel le protocole FIV nous soumet, et bien ça sera parti d’ici quelques jours puisque le traitement s’arrêtera dès résultat négatif identifié. Comme quoi…. une mauvaise nouvelle peut en cacher une bonne.

Notre agenda pour les jours qui vont suivre est établi (copains, expo etc..) mais … je ne vois pas de « jour après » pour le moment, je suis coincée, cristallisée sur le jour d’aujourd’hui. Tout ce qui se rapporte à un moment ultérieur à cette prise de sang et à ses résultats me semble flou, lointain et fragile.

Pas d’avenir, juste le temps présent qui ne sait pas encore quelle direction il va prendre……

Voilà.

Je vais me reposer et laisser le temps glisser sur moi jusqu’à ce que je puisse refaire le chemin vers mon labo et récupérer mes résultats…..

à tout à l’heure !